Sélectionner une page

Structure Semi-Occupationnelle (SSO)

Le Conseil Général du Loiret par son Arrêté du 29 juin 2005 autorise l’ASDM à créer une Structure Semi Occupationnelle pour personnes handicapées à St Pryvé St Mesmin. Cette structure permet de proposer à 15 travailleurs d’ESAT de l’orléanais qui ne sont pas en capacité de travailler à temps plein, des activités diverses et variées.

Coordonnées

Adresse : 3 rue des moines BP 10155 45161 OLIVET Cedex
Téléphone : 06.18.38.59.07
Mail de contact : direction.esat@couronnerie.com

Présentation de la structure

C’est donc le 1er juillet 2005 que le service accueille ses premiers travailleurs.
Les membres de l’équipe éducative qui animent les activités proposées ont pour mission de contribuer à l’épanouissement de la personne, en l’aidant à poursuivre et à réajuster son projet de vie.
Ils interviennent dans le cadre du groupe, néanmoins leur pratique se fonde sur la prise en compte des potentialités de chacun, et sur le projet de la personne.
Le projet est d’ailleurs ce qui donne tout son sens à la mise en œuvre de l’accompagnement. Il faut en effet trouver la planification des activités qui permettent à chacun de participer aux activités de son choix tout en venant par demi-journées.
C’est ainsi que les professionnels exercent leur rôle dans l’élaboration et la mise en œuvre de projets d’activités susceptibles de faciliter la communication, l’adaptation au changement social à venir, l’enrichissement culturel.
Ils encouragent l’expression, la créativité et l’épanouissement des individus par l’initiation à des techniques variées.

Le bénéficiaire est au cœur du service :
La SSO offre des accompagnements en réponse aux problématiques différentes de 3 types de public.

Pour les plus jeunes arrivant de structures telles que les IME et IMPRO (établissements en amont des structures de travail), les objectifs visés sont :

  • Une meilleure intégration dans le monde du travail
    o Il s’agit de donner les outils pour aborder sans crainte le nouvel environnement professionnel.
  • L’épanouissement individuel (professionnel)
    o En travaillant notamment sur l’évolution des compétences par l’entraînement à certains gestes professionnels sous forme ludique.

Pour les aînés du fait de la pathologie, de l’avancée en âge, les objectifs visés sont :

  • Le maintien des acquis professionnels.
  • Le retard de l’échéance pour la sortie de l’ESAT
    o Travailler moins pour travailler plus longtemps.
    o Offrir un temps de repos et de bien-être à des personnes en souffrance physique et psychologique.
  • L’acquisition d’autres repères que ceux donnés par le rythme du travail
    o Accepter de faire la transition entre l’ESAT et l’après ESAT (foyer de vie, maison de retraite…).
  • La préparation à une vie exempte de travail
    o Se familiariser avec d’autres environnements et créer des réseaux relationnels.

Pour les personnes fatigables du fait de l’évolution de la pathologie ou plus précisément les personnes identifiées comme ayant des difficultés en ESAT.

  • L’Epanouissement et le maintien des acquis.

La diversité des activités et des lieux d’échanges fait naître des goûts insoupçonnés et ressortir de nouvelles compétences. Elle favorise chez la personne le sentiment de bien-être, la valorisation et l’estime de soi.

Exemples d’activités organisées :
• Des activités de maintien au travail.
• Des activités de socialisation et d’intégration sociale, avec des supports divers :
Destinées à stimuler, elles s’insinuent dans les apprentissages possibles de la vie quotidienne (ex : cuisiner, recevoir, respecter…) et de la vie sociale (ex : sortir, se déplacer, s’orienter, échanger…).
• Des activités à dominante artistique qui développent la créativité, la curiosité et le goût pour des cultures différentes.

ces activités développent d’autres qualités plus terre à terre : le choix du support, l’achat des fournitures, le calcul du prix de revient de l’objet fabriqué etc…, et sont autant d’exercices qui permettent de développer des compétences mobilisables au quotidien.