Nos acteurs participent à DuoDay

Depuis 5 ans maintenant DuoDay permet à des personnes en situation de handicap de découvrir une structure et un ou plusieurs métiers au sein de celle-ci. Cette journée a pour but de faire évoluer les regards sur l’emploi et le handicap en associant une personne en situation de handicap à un professionnel volontaire. Chaque année rencontres et échanges sont au cœur de cette journée.

Jeudi dernier 4 travailleurs de l’ESAT 45 ont eu l’opportunité de passer une journée en immersion dans une structure de la région dans le cadre du DuoDay.

Parmi eux Yannick et Tony ont eu l’opportunité d’intégrer (respectivement) l’Orléanaise des Eaux et Vitalliance le 18 novembre dernier.

Durant cette journée les 2 travailleurs de l’ESAT ont  pu rencontrer différents salariés de ces structures et découvrir leur environnement de travail (visite des locaux, présentation des établissements et de leurs missions, etc). Ils ont pu participer activement à l’amélioration des entreprises concernant l’emploi de personnes en situation de handicap.

Cette journée s’est conclu par des commentaires très positifs mettant en avant la dynamique, la bonne ambiance et la variété des missions observées et évoquées et la curiosité et envie d’apprendre des travailleurs.

Ce moment de partage entre professionnels et travailleurs de l’ESAT favorise l’inclusion de personnes en situation de handicap au sein des entreprises ainsi que la naissance d’opportunités de collaboration futures.

Les Administrateurs de l’APIRJSO LA COURONNERIE aux cotés des équipes du FOFAM Petit Pierre de St Amand en Puisaye

Interpellés par la campagne d’informations contre l’association APIRJSO LA COURONNERIE, les salariés du FO/FAM Petit Pierre ont tenu à témoigner leur attachement à l’association et à sa Présidente, Corinne TURRA-LE STRAT en signant une pétition à son attention.

 La Présidente, son Conseil d’Administration et le Directeur Général ont ainsi tenu à rencontrer les équipes du FO/FAM Petit Pierre pour témoigner de leur attachement à la structure créée par l’association, aux salariés, aux résidents et à leurs familles.

 Les salariés ont pu évoquer leur inquiétude par rapport à la situation de l’EHPAD LES OCRIERES et à la façon dont l’association a été écartée de sa gestion. Des échanges ont également eu lieu sur les rumeurs circulant sur une reprise du Foyer Petit Pierre par une autre association.

 La réunion s’est déroulée dans un climat de grande franchise et de grande sérénité.

Les nouveaux administrateurs élus ont pu rencontrer les équipes et aborder le fonctionnement de l’établissement.

Le CAIS de l’APIRJSO LA COURONNERIE est à Orléans

Ce jeudi le Centre d’Action et d’Infirmation sur la Surdité s’est déplacé Place du Martroi à Orléans.

Grâce au job dating organisé par Partnaire qui a lieu à Orléans, l’APIRJSO LA COURONNERIE a l’opportunité d’avoir un stand entièrement dédié au CAIS.

Celui-ci vous permettra de découvrir ou redécouvrir les services proposés par le CAIS et de mettre en avant l’emploi de personnes en situation de handicap grâce aux relations que l’Association a avec le groupe Partnaire.

Vous pouvez y retrouver :

  • différents tomes CAISignes (dictionnaires de la Langue des Signes Française),
  • de la documentation (flyers, dépliants) présentant en détail les différents services proposés,
  • des livres de la bibliothèque du CAIS,
  • des aides techniques dont peuvent bénéficier les personnes sourdes ou malentendantes.

N’hésitez pas, l’équipe du CAIS est sur place pour répondre à toutes vos questions !

L’ESAT signe avec Orléans Val de Loire Technopole

Celà fait plusieurs mois que l’E.S.A.T. de Saint Pryvé et Orléans Val de Loire Technopole se rencontrent au tour d’une même synergie : développer l’innovation au tour de la personne en situation de handicap.

c’est donc tout naturellement que le Jeudi 30 septembre 2021 l’E.S.A.T. de Saint-Pryvé-Saint-Mesmin a signé une convention de partenariat avec Orléans Val de Loire Technopole, CRESITT et INDSUTRY LAB.

Notre ESAT promeut le développement des compétences professionnelles des travailleurs en situation de handicap, ainsi qu’un accompagnement spécifique et technologique dans leur quotidien au travail.

Pour cette raison, l’établissement a souhaité signer une convention avec O.V.L.T. qui a fait émerger en son sein une filière de développement et d’accompagnement des initiatives entrepreneuriales relatives à la fragilité et au handicap.

Cette convention a notamment été mise en place suite aux rencontres organisées entre l’E.S.A.T. APIRJSO LA COURONNERIE et l’entreprise Gyrolift, avec laquelle il a pu travailler et présenter le fauteuil dernière technologie en mai dernier.

Ce partenariat permet à l’E.S.A.T. d’avoir accès aux centres de ressources situés au LAB’O pour dispenser « un accès à l’innovation organisationnelle ou technologique dans les différents secteurs d’activités de l’E.S.A.T. ». Différents services sont aussi proposés aux bénéfices du LAB’O et d’OVLTpar m’ESAT, tels que : la tenue d’ateliers animés par le personnel de l’E.S.A.T., le soutien et les conseils de l’ESAT au regard de l’emploi de personnel en situation de handicap et de liens commerciaux à travers la fourniture de biens et services réalisés par l’E.S.A.T.

Retrouvez l’article sur la sigature de la Convention, paru dans La République du Centre

Première récolte de Miel à la Couronnerie

L’ESAT de Saint-Pryvé-Saint-Mesmin a franchi une première étape depuis l’arrivée de ses abeilles.

Ce lundi les travailleurs de l’ESAT ainsi que les jeunes de l’IRJS ont eu la chance d’assister à des ateliers sur la récolte de miel. Mathieu Noirot (de l’entreprise Mathieu Apiculture) a allié passion, savoir-faire et pédagogie pour transmettre son savoir aux intéressés.

Dans un premier temps les différents « produits de la ruche » ont été présentés, c’est à dire ce qu’il est possible de faire avec du miel (des bonbons, du miel en pot, des savons, …).

Cette introduction a été suivie d’une démonstration de la récolte du miel grâce à un couteau, une « fourchette », puis un extracteur. Les acteurs de l’association présents lors de ces ateliers ont notamment eu la chance de participer à cette récolte en y mettant un peu d’huile de coude.

Puis, le miel qui en est ressorti a été mis dans un maturateur afin que les « impuretés » (cire, bulles, …) puissent remonter et ne pas se trouver dans le produit fini.

Enfin, Mathieu Noirot a pris le temps de répondre aux différentes questions de ses interlocuteurs.

Ces ateliers ont permis aux travailleurs de l’ESAT et aux jeunes de l’IRJS d’en apprendre plus sur l’apiculture, mais ils ont aussi fait prendre conscience de l’importance des abeilles et de ce qu’elles sont capables de produire.

Prochaine étape : la dégustation du miel de l’ESAT 45 le jeudi 9 septembre !