5e branche : des besoins de financement pour les PH à hauteur de 10 à 12 milliards d’Euros ?

Image Communique de presse

Le Collectif Handicaps a confié une étude au laboratoire d’idées, LISA, pour évaluer financièrement les besoins en matière de politique de l’autonomie pour les PH. Il estime les besoins de financement entre 10 et 12 milliards d’euros.

« Après le vote, lundi 1er décembre 2020, à l’Assemblée nationale, du projet de loi de financement de la sécurité sociale et à la veille de la Journée internationale des personnes handicapées, le Collectif Handicaps considère que les avancées concernant la 5e branche restent insuffisantes et donne rendez-vous au gouvernement et au Parlement pour poursuivre la réflexion… »

La FISAF fait partie du Collectif Handicaps.

Ci-dessous, l’étude complète, la synthèse et le CP d’interpellation.

Balance Ton Rap

Pour lutter contre les violences Faites aux femmes, les élèves de term SPVL du Lycée Decouasnon de Dreux se sont mobiliser à travers un projet musical, en réalisant un clip percutant.

Application « Tous anticovid »

Face à l’accélération de l’épidémie, nous devons mobiliser tous les outils à notre disposition. Casser les chaînes de transmission de la COVID-19 est plus que jamais indispensable.

Dans ce contexte, l’application TousAntiCovid, lancée par le Gouvernement le 22 octobre 2020, vise à faciliter l’information des personnes qui ont été en contact avec une personne testée positive à la COVID-19 et à accélérer leur prise en charge, en addition de l’action des médecins et de l’Assurance Maladie.

En cela, TousAntiCovid complète l’arsenal des mesures barrières déjà existantes face à la COVID-19. Son usage s’avère particulièrement utile dans des lieux ou la concentration de personnes rend le respect de la distanciation sociale difficile à mettre en œuvre.

Le Foyer Claude Lajoix est inauguré

Le foyer et la résidence se nomme « Claude Lajoix », en hommage à ce personnage historique de l’association.
Claude Lajoix avait effectué toute sa scolarité à l’IRéSDA et était administrateur à l’APIRJSO depuis 1977.

Il était un acteur majeur de la communauté sourde d’Orléans. Monsieur Lajoix est décédé en avril 2019.

Un projet, né de la rencontre entre deux expertises : l’expertise médico-sociale et l’expertise immobilière.
Mené en partenariat avec France Loire, cette opération a permis, au sein d’un même bâtiment, la création d’un foyer de 15 chambres pour jeunes sourds ou malentendants et de 12 appartements locatifs adaptés T2 et T3 dont 1 en colocation, géré par l’association, qui permet à 2 jeunes en situation de handicap de vivre ensemble,
mais aussi et surtout de devenir autonomes.

Un trait d’union entre passé et présent
Cette opération a été menée sur l’ancien site historique de l’IRéSDA (Institut Régional pour Sourds et Déficients Auditifs).

LE PROJET DU FOYER ET DE LA RÉSIDENCE CLAUDE LAJOIX

Débuté en 2018, le projet a permis la création de deux types d’habitat :
         · Un foyer au rez-de-chaussée, géré par l’APIRJSO LAC OURONNERIE via l’Institut Régional des Jeunes Sourds « Raymond Barberot », constitué de 15 chambres avec espaces communs (un
bureau et deux salles à manger), afin d’accueillir des jeunes sourds et malentendants en internat de 10 à 17 ans et d’1 appartement T3, situé au 1er étage, disponible à la colocation pour accueillir deux jeunes de l’association.

         · Une résidence locative adaptée, gérée par France Loire, aux 1er et 2è étages, où se trouvent 11 appartements.

Un ascenseur dessert les logements aux étages.
Chaque appartement bénéficie d’une place extérieure de stationnement.

2 entrées indépendantes permettent d’accéder soit au foyer (26 rue Abbé de l’Epée) soit à la résidence (2A rue Jean Ferrat).

Un local vélo extérieur sécurisé est mis à la disposition de tous.

Une chaufferie collective gaz équipe l’ensemble du programme.

Il est à noter que, suite aux travaux, le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) a été amélioré en passant d’une classe énergie F à C.

L’INAUGURATION C’EST DEROULÉE LE 14 OCTOBRE 2020

C’est en présence de Madame Denis Lajoix (épouse de Claude Lajoix), et de son Fils Philippe (administrateur de l’APIRJSO LA COURONNERIE), que Jean Christian Lolmède et Philippe Balin ont accueilli les personnalités venus couper le ruban.

 

Malgré les protocole sanitaire stricte, nous avons eu le plaisir d’accueillir pour ce moment fort :

  • Monsieur Pierre POUËSSEL, Préfet de Région Centre-Val de Loire et du Loiret
  • Monsieur Christophe CHAILLOU, Président Orléans Métropole et Maire de St Jean de la Ruelle
  • Monsieur Christian DUMAS, Conseiller Régional du Centre Val de Loire
  • Monsieur Christian BRAUX, Conseiller Départemental du Loiret, délégué au handicap
  • Monsieur Laurent LORRILLARD, Directeur Général de France Loire